Accueil

 

 

Ce nouveau site est destine aux femmes reconnues handicapées et sans emploi, desirant travailler en dehors d'une institution telle que : ESAT.

 

Femme et handicapée : une double discrimination ?

 

Les femmes, qui présentent un handicap, font partie des personnes les plus vulnérables
et les plus marginalisées de la société. Ignorance et préjugés perdurent, même dans leur entourage.

« Les femmes handicapées se heurtent, dans les sphères privées et publiques, à des difficultés bien plus grandes que celles rencontrées par les hommes, notamment à des entraves à l’accès à un logement décent, à la santé, à l’éducation, à la formation professionnelle et à l’emploi, et sont plus susceptibles que les hommes d’être placées en institution »,

 

Les discriminations liées au handicap et à la santé, Insee, juillet 2010 et plus particulièrement les femmes reconnues handicapées, notre site, vous propose des alternatives aux placements dans les institutions, de travail pour personnes handicapées. En effet, vous pouvez travailler en dehors de ces institutions telles que les ESAT. Pour en savoir plus, contactez nous à cette adresse email 

 

handipro-service@hotmail.fr

 

Nombreuses sont les femmes handicapées qui déclarent avoir fait l’objet de discriminations au cours de leur vie, a cause de leur état de sante ou d’un handicap (moqueries, mises à l’écart, injustices, refus de droits.

 

Il reste du travail...

La première des discriminations se situe incontestablement dans le monde du travail.


22 % de femmes handicapées trouvent un emploi contre 36 % des hommes, un phénomène pointé du doigt lors de la 4e conférence mondiale sur les femmes, en 1995. Pour la première fois.

« s’attaquer aux discriminations à l’emploi qui touchent les femmes handicapées afin d’assurer un plein accès à l’éducation et à la formation. »

 

Il y a peu de temps encore, les petites filles aveugles n’allaient pas à l’école mais les garçons, si.



 

http://www.franceastro.com/referencement-gratuit

 

 

 

 

 

SharePartager